La quête d’Ewilan, la saga jeunesse qu’on ne présente plus

La quête dEwilan tome 1 de Pierre Bottero, édité chez Rageot en 2003 puis en 2016.

Gwendalavir vous attend !

Camille Duciel est une fille malheureuse qui vit dans une grande maison froide avec des parents adoptifs despotiques. Salim, son meilleur ami, est l’un des rares points positifs de son existence. Un jour pour survivre à une altercation mortelle avec un poids lourd, elle produit l’impensable. Instinctivement, elle réussit à se transposer dans un monde parallèle. Elle y découvre un univers mystérieux rempli de magie et y perçoit une lueur d’espoir, celle d’un avenir palpitant. Peut être que ce voyage initiatique lui apportera des réponses et l’amènera à faire des rencontres enrichissantes…

«  Il ne savait pas trop quelles raisons elle avait de le fréquenter, mais il avait l’absolue certitude qu’elle était le génie qui, tôt ou tard, transformerait sa vie.  »

Ce que j’ai apprécié :

🖤 Un bon rythme qui mêle action et description.

🖤 Un monde bien pensé qui donne envie d’en voir plus.

🖤 Le pouvoir de Camille, intelligent et fluide.

🖤 Très jolie réédition.

🖤 Parution en format bande dessiné.

Ce qui m’a moins plu :

⚡ Ecriture un peu simple.

⚡ Scénario lourd et prévisible.

⚡ Personnages stéréotypés qui manquent de complexité.

⚡ Personnage principale qui n’est pas assez attachante.

L’avis de Cybelia :

La quête d’Ewilan, cette saga qu’on ne présente plus, un classique jeunesse incontournable que je n’avais pourtant jamais lu à ma grande honte. Ils ont récemment été réédités, je me suis donc dis que c’était l’occasion d’enfin les découvrir. Même si à présent je ne fais plus vraiment parti du public cible… J’ai apprécié cette lecture mais c’est un roman ado et ça se ressent. Le scénario est trop prévisible et l’écriture un peu simple. Les personnages quant à eux manquent de finesse, nous avons d’un coté Salim immature mais fidèle et de l’autre Camille un petit génie sur absolument tous les tableaux, ce qui la rend lassante et beaucoup trop lisse.

Néanmoins le pouvoir de Camille est intelligent et offre de nombreuses possibilités. Gwendalavir donne aussi des envies d’aventure avec ses merveilleux territoires à explorer. Malgré certaines facilités j’ai très envie de lire la suite et le travail de Pierre Bottero dans sa globalité. L’écriture de cet auteur est à mes yeux un peu difficile à apprécier, il passe à coté de certaines subtilités et les mots qu’il place dans la bouche de ses personnages ne leur correspondent pas forcément. Ils ne sont pas en adéquation avec leurs âges, leurs situations ou leurs personnalités. Le scénario a son intérêt, surtout avec le rythme qui est efficace, mais il reste assez prévisible malheureusement.

Je pense que j’ai simplement croisé ce livre au mauvais moment. Plus jeune je n’ai aucun doute qu’il aurait été un coup de cœur. Une adaptation en bande dessiné est actuellement en cours ce qui peut permettre à ceux d’entre vous qui sont déjà familiers avec cette trilogie de les redécouvrir avec une approche graphique.

Et vous ? Quel est votre lien avec cette série ? Me conseillez vous la suite ainsi que la BD ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s